Green Card
 

Il y a plusieurs moyens d’obtenir une carte de résident aux Etats-Unis, tels que le parrainage par un membre de votre famille, l’asile politique, un investissement de plus de 1 million de dollars dans une entreprise, la loterie ou même la régularisation lors d’une procédure d’expulsion. Nous évoquerons seulement les deux moyens les plus fréquents: le parrainage par la famille et par un employeur.

Le parrainage par la famille:
Il y a un quota annuel pour l’obtention d’un visa immigrant par ce biais. Néanmoins, certaines catégories échappent à ce quota : les ascendants, époux et descendants mineurs d’un citoyen américain sont considérés comme parents proches et ne sont pas sujets à quota. Dès lors, un visa est immédiatement disponible pour eux, ce qui leur permet de solliciter immédiatement une green card. Le processus est long, autant sur place que dans le pays d’origine. Nous ne pouvons remédier à cette lenteur mais en revanche, nous pouvons faire en sorte que le dossier présenté soit correctement préparé et dans l’ordre requis par le BCIS, ce qui évitera des délais supplémentaires.
De plus, il faut savoir que le « Bureau of Citizenship and Immigration Services » (BCIS), délivre un permis de travail pendant la durée de la procédure ainsi qu’un permis de voyager (si vous le sollicitez et si les circonstances du dossier le permettent).
Contrairement aux idées reçues, le mariage avec un citoyen américain ne vous donne pas de plein droit la green card. Des conditions précises doivent être remplies pour bénéficier de ce droit. Aussi, vous devez éviter de lancer une procédure sans recueillir l’avis de spécialistes qui peuvent vous assister dans votre prise de décision et dans la préparation du dossier qui sera présenté au BCIS.


Le parrainage par un employeur
:

Un autre moyen d’obtenir une green card est à travers un employeur actuel ou potentiel. Sauf exceptions, il est nécessaire de commencer par une procédure complexe et longue qui est l’obtention du « labor certification». Pour cela, il convient de prouver au Département du Travail américain que votre embauche dans un poste précis est justifiée et n’est pas faite au détriment d’un citoyen américain qui aurait les mêmes qualifications.
Il est important de préciser que la présentation d’un dossier au Département du Travail de nous donne pas l’autorisation de travailler et qu’un visa temporaire (voir la rubrique visas) est nécessaire pendant la procédure.
Passé cette étape du labor certification, le BCIS est saisi sur requête de l’employeur qui sollicite un visa immigrant pour son salarié étranger. Actuellement, il n’y a plus de quota, ce qui n’était pas le cas pendant plusieurs années. Une fois cette requête approuvée par le BCIS, il convient de demander une green card soit sur place aux Etats-Unis (adjustment of status), soit au Consulat des Etats-Unis dans votre pays d’origine.
Le tout prend plusieurs années et il est donc recommandé de démarrer le processus sans attendre que le visa temporaire touche à sa fin, sous peine de se retrouver en situation irrégulière.